Qi Gong – Tai chi chuan

Harmonisation énergétique de santéJean Abadie enseigne également le Qi Gong et le Tai Chi Chuan, des pratiques chinoises millénaires dont l’occident découvre l’extraordinaire puissance et les mille vertus, au sein de l’association ATCO (Association Techniques Corporelles Orientales, créée en 1988).

www.atco-qigong-taichi.com

 

La voie de l’énergie

Chaque cours est en soi un enseignement complet et peut-être abordé par un débutant à tout moment de l’année. Grâce à cette gymnastique énergétique, il est possible d’augmenter la résistance immunitaire, de retarder le vieillissement. Transformer votre stress en vitalité, cultiver l’énergie et nourrir la vie.

LE QI GONG

Accessible et bénéfique pour tous, le Qi Gong (« Exercices pour conduire l’Energie ») est une gymnastique de santé et de longévité, tonifiant le corps, harmonisant l’esprit.
C’est la science millénaire et traditionnelle de la circulation de l’Energie à l’intérieur du corps.
C’est une expérience concrète du senti de son Energie propre permettant de retrouver force, sérénité et bien-être : une transformation s’établit progressivement sur tous les plans.
Très utile et dynamisant, le Qi Gong donne les moyens efficaces de se recentrer rapidement et de retrouver ainsi sa véritable identité.
Ses nombreuse méthodes ont pour base commune des exercices inspirés de la médecine chinoise qui agissent sur l’énergie vitale et régularisent l’ensemble des fonctions corporelles et psychiques afin de :
- Nourrir le corps
- Satisfaire les sens
- Eveiller l’esprit

LE TAI CHI CHUAN

Enseignement Qi Gong et Tai chi chuan en isère

Tai chi chuan

Venu de Chine où il est pratiqué traditionnellement, le Tai Chi Chuan se répand depuis plusieurs années en Amérique et en Europe où il répond parfaitement aux besoins actuels d’équilibre et de détente.

Vu par un observateur extérieur, c’est une « gymnastique » très lente, dans laquelle chaque geste, chaque attitude a son importance. Pratiqué en groupe, il fait penser aux mouvements souples et ondoyants des algues bercées par les vagues.
Cette relaxation atteint progressivement les blocages musculaires inconscients dont nous souffrons à peu près tous, plus ou moins : épaules levées, poitrine gonflée, ventre ou fesses crispés….
La respiration n’est pas travaillée systématiquement. Au contraire, on apprend à se « laisser respirer ». Progressivement, s’installe une respiration basse, profonde et naturelle, dont le rythme libre détermine celui des mouvements.
A travers toute cette évolution, chacun développe peu à peu le sentiment de son unité, la conscience de Soi, la conscience « d’être », sans référence au « faire » ou à « l’avoir ».
C’est par cette profondeur dans la recherche et dans les résultats possibles que le Tai Chi Chuan mérite d’être appelé une « méditation en mouvements ».
In Archive
My Account